hoverboard fails

Les raisons des hoverboard fails

L’hoverboard est un moyen de déplacement à deux roues doté d’un moteur électrique. Il s’agit d’une évolution du skateboard auquel l’on a associé une multitude de capteurs pour déterminer les mouvements du conducteur.

Grâce à ce système de navigation gyroscopique, il suffit de se pencher en avant pour faire avancer le véhicule, ou vers l’arrière pour freiner. Il compense avec l’aide de l’accélération, les mouvements du conducteur pour lui assurer un parfait équilibre. À côté des nombreux avantages, il existe plusieurs anecdotes à propos des hoverboard fails.

Les avantages de l’hoverboard

Ce mode de déplacement permet de parcourir très facilement d’importantes distances dans les zones urbaines. Il ne souffre pas des aléas des embouteillages, et peut passer sur les trottoirs en se faufilant entre les piétons. Il permet d’éviter les inquiétudes des places de parking grâce à sa légèreté, et peut même être emporté dans les transports en commun. Au-delà de sa fonction de moyen de locomotion, l’hoverboard reste avant tout un outil de divertissement. Les utilisateurs les plus fous rivalisent sur le plan de l’imagination pour réaliser les figures les plus amusantes, mais aussi les plus acrobatiques. Cette utilisation est à l’origine de multiples hoverboard fails.

Les différentes origines des hoverboard fails

L’utilisation de l’hoverboard implique aussi des risques d’accident. Mais, il faut savoir faire la part des choses entre les accidents de conduite et les erreurs liées aux mauvaises utilisations des propriétaires.

L’équilibre, une des raisons de l’hoverboard fails

Les accidents les plus fréquemment rencontrés au cours de l’utilisation de l’hoverboard sont les chutes. En effet, les débutants ont toujours besoin d’un temps d’adaptation qui dépend surtout de leur capacité à garder l’équilibre. On a tous vu des proches se retrouver les pattes en l’air à cause de cet engin, si ce n’est nous-mêmes parfois. Ces chutes sont encore plus accentuées si la prise en main de la machine ne se fait pas dans un espace dégagé. La plupart essayent de faire quelques mètres dans leur séjour ou dans leur chambre, et l’accident domestique aussi est vite arrivé. Ceux qui en souffrent le plus en ces moments sont les plasmas. Parfois, ce sont les animaux de compagnie qui décident de rentrer dans la danse, et tout le monde se retrouve par terre.

Les risques liés aux consignes d’utilisation

Si l’équilibre fait partie des causes des hoverboard fails, il y a aussi ceux qui décident de conduire l’engin selon leurs propres règles. On a le frère acrobate qui choisit de monter l’engin avec ses mains, et qui se casse la figure évidemment. Il y a aussi ceux qui ne savent pas qu’il existe des hoverboard qui ne supportent pas l’eau, et se retrouvent avec une machine qui flambe. Il ne faut pas oublier les parents qui sont dépassés par la technologie et qui essayent tant bien que mal de la rattraper à coups de chutes incessantes.

Règles de sécurité

L’hoverboard étant un engin à deux roues au même titre que les vélos ou les motos, la plupart des consignes de sécurité qui sont appliquées aux autres lui reviennent aussi. Ainsi, il faut toujours prendre soin de se protéger avec un casque et éventuellement avec des genouillères, surtout si l’on désire se lancer dans des figures. Lorsque le déplacement se fait sur une route, il faut veiller à respecter les consignes les plus élémentaires comme regarder des deux côtés avant de traverser la voie, ou respecter les feux de signalisation.

Laisser un commentaire